Télécharger l’affiche

Les candidats

Frédéric Difraja

Pilote de ligne

Frédéric-Di-Fraja

Agé de 48 ans, Frédéric Difraja est né à Marseille, marié et père de deux enfants.

Professeur de sport, il devient en 1993 pilote de ligne et sert aujourd’hui à la compagnie Air France-KLM.

En 2002, il s’installe dans le Luberon qu’il aime pour sa beauté et la richesse de son patrimoine.

Son énergie et ses compétences, Frédéric Difraja veut les mettre aujourd’hui au service des Vauclusiens.

Dominique Schall

Auxililaire de vie

dominique-schall

Agée de 53 ans, elle vit en couple et est mère de trois enfants. Elle débute sa carrière professionnelle en tant que Maître d’Hôtel, tout en passant un diplôme d’Etat de Maître chien.

En 1990, elle s’oriente vers le social, occupant des postes auprès de malades d’Alzheimer et de Parkinson. A ce jour, elle exerce comme aide à la personne dans un foyer d’aide médicalisée pour autistes, trisomiques et psychotiques.

Son métier lui permet de venir en aide, tant aux personnes handicapés mentales que physiques leur donnant ainsi la possibilité d’accéder à une vie presque normale.

Par ailleurs, sa passion et son engagement pour les animaux, favorisent son approche de la problématique animale dans notre département.

En 1999, elle s’installe à Pertuis, ville qu’elle affectionne tout particulièrement. Elle participe à la Campagne pour les élections municipales de 2014 aux côtés d’Alexandre Vallet, dont elle partage les valeurs. Elle souhaite mettre son énergie et ses convictions au service des Vauclusiens, afin que l’esprit rural et le sens citadin puisse se mêler vers un objectif commun.

Les suppléants

Suppl1

Valérie Vella

Aide soignante et Aide à la personne, elle travaille dans le domaine social à Pertuis et ses environs depuis de nombreuses années.

Suppl2

Alexandre Vallet

Il est ingénieur Informaticien, à la DSI Pôle Emploi d’Aix en Provence et conseiller municipal FN à Pertuis.

Pour la France et les Français, nos valeurs, nos idéaux et le futur de nos enfants, le Front National, seule alternative aux lendemains difficiles qui s’annoncent, doit être représenté dans nos institutions territoriales.