Une campagne électorale justifie-t-elle toutes les manipulations, tous les mensonges ?

 

Monsieur Claude Haut, au nom du PS Vauclusien, semble le penser.

Accuser comme il vient de le faire le Front National d’avoir supprimé au Pontet des aides sociales, d’avoir diminué les subventions aux associations et de mal gérer la ville, ne repose sur aucun fait, ne peut être illustré par aucun exemple concret.

 

Au demeurant, le vote dimanche dernier des électeurs du Pontet qui ont élu Joris Hébrard dès le 1er tour, infirme les accusations de monsieur Haut. Ils savent, eux, que la politique sociale est au cœur des préoccupations du FN face au chômage, à la précarité et à la dépendance. Ils savent également qu’une gestion saine des finances publiques est possible au Département comme dans leur ville.

 

L’affolement qui est le sien devant la perspective de perdre son siège de Président du Conseil Départemental explique, sans excuser, ses attaques indignes de la République.

 

Xavier Magnin